voix des jeunes

Pourquoi voixdesjeunes.org ?

Avec 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans, l’Afrique a la population la plus jeune au monde. Et ce chiffre devrait doubler d’ici 2045. Dire que les jeunes représentent la moitié de la population africaine, c’est aussi interroger l’importance de leur participation au processus de prise des décisions qui pourrait jouer un très grand rôle sur leur présent et leur futur. Aujourd’hui plus que jamais, nous jeunes devons porter nos voix, exprimer nos opinions, débattre de nos convictions, façonner les politiques ou s’engager en politique.

C’est tout le sens de la plateforme Voix des Jeunes qui ambitionne de se positionner comme un média dédié à la communauté des jeunes africains. Elle est née du désir d’accroître la visibilité des jeunes qui s’activent à bâtir une Afrique nouvelle, une Afrique aux antipodes des clichés et stéréotypes classiques. De plus, cet espace veut contribuer à la reconstruction de l’homme noir parce que l’homme noir est un homme déconstruit. Héritier d’une histoire ou s’entremêlent esclavage, colonisation et guerres, plus que jamais cet homme doit assumer son passé pour mieux affirmer son présent et envisager l’avenir.

En toute humilité, notre combat n’est pas en soi une nouveauté. Il s’inscrit dans le combat des pères fondateurs du Sénégal et des précurseurs de l’unité africaine. Il emprunte à Cheikh Anta DIOP son refus d’aliénation culturelle et une volonté de renflouer ce génie créateur africain perdu dans les profondeurs du Nil. Il s’inspire de la résistance de Cheikh Ahmadou Bamba et de la sagesse de Maodo. Il est enraciné des réalités africaines en ouvert à la mondialisation. Notre finalité est de léguer un pays et un continent meilleur à la prochaine génération. Nous sommes conscients que nous devons ensemble travailler à mettre en place un écosystème où chacun pourrait se réaliser tout en apportant un plus à la communauté africaine. Un continent dans lequel, les jeunes seront plus engagés, plus émancipés et plus épanouis.

Nous prions pour que Dieu nous accorde « la volonté de changer tout ce que l’on peut changer, la sagesse d’accepter ce que l’on ne peut pas changer, l’intelligence de faire la distinction entre ce que l’on peut changer et ce que l’on doit accepter »
Amen!

Cheikh Ahmed Tidiane DIOUF I voixdesjeunes.org